lalettreducotentin

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/12/2014

Lettre au Père Noël

 

sazrko,apolline de malherbe,ruth elkrief,bové,duflot,mamère 

 

 

 

Les grands-pères ont ça de bon, c’est qu’ils adorent donner le bon exemple à leurs petits-enfants, alors moi aussi j’ai écrit au père Noël pour qu’il me fasse des cadeaux.

Il faut dire qu’à mon âge on n’a plus besoin de grand-chose, ce qui compte c’est surtout de voir les gens heureux autour de soi C’est la raison pour laquelle je suggère au vénérable bonhomme de m’apporter des cadeaux que je destine aux gens des alentours.  Ce sont malgré tout des vrais cadeaux susceptibles de me procurer  un plaisir intense et qui m’aideraient à passer l’hiver en paix.

« Cher père Noël,

« Les cadeaux que je désire ne te coûteront pas un sou : juste une minute de ton attention. Si tu ne peux pas me les apporter tous, prend les dans l’ordre de ma liste. Les premiers sont les plus importants et ainsi de suite.

1-    Envoie s’il-te-plaît un bouton sur le nez de Trierweiler pour l’empêcher de se montrer à la télé. Un bouton bien laid et bien vulgaire à l’image de sa désastreuse petite personne. Tu peux aussi lui suggérer de s’enrôler dans D.A.E.S.C.H pour faire kamikaze dans son ex- chambre à coucher de l’Elysée

2-    Pour le punir de son incroyable audace faites que les juges condamnent Nicolas Sarkozy à cinq ans de rééducation civique, culturelle et morale dans un centre spécialisé pour ex-présidents, si possible en Guinée équatoriale en pleine zone d’épidémie d’ Ebola . Il faut lui réserver un marigot où se bat depuis toujours un troupeau d’alligators hargneux et vindicatifs où seuls subsistent les plus grands et les plus  forts.

3-    Faites construire, s’il vous plaît Père Noël, une datcha en Sibérie pour Madame Marine, avec les sous que vous prendrez à son papa. Invitez Poutine et tous ceux qui pensent comme ces deux-là,  entourez un bon morceau de taïga avec des fils barbelés pour qu'ils soient bien chez eux et empêchez-les d’en sortir. Donnez-leur des armes à volonté, des fauves et du poison. Vous me direz merci, Père Noël parce qu’au réveillon 2015, tout ira beaucoup mieux.

4-    Invitez Mamère, Duflot, et Bové dans les mines de sel de Taoudéni au Sahara, au milieu de nulle part, avec une harde  de zadistes. Ils seront très heureux de vivre dans les ergs et les regs, sans pollution, sans agriculture, sans diesels, sans barrages, ni routes, ni électricité, avec juste quelques chèvres pour Bové, des chameaux (pour Duflot) et un vieux poste de télé cassé pour Mamère qui ne peut pas s’en passer.

5-    Réduisez au silence les chaînes d’information continue avec de l’eczéma sur le nez de Ruth Elkrief et un enrouement chronique d’Apolline de Malherbe.

6-    Redressez le dos de Gattaz, donnez-lui figure humaine. Faites qu’il cesse de prendre les autres pour des idiots et qu’il se rende compte qu’il n’est pas le patron de tout et de tous. Donnez-lui bonne mine au lieu de l’air d’un Pinocchio dont le nez s’allonge chaque fois qu’il prend la parole

7-    Pour le septième jour de la semaine et seulement si vous avez encore du temps, conduisez Mélanchon à Charenton et Hollande au Panthéon !

Tu vois vénéré vieillard,  que mes souhaits ne coûtent rien, juste un peu d’accointance divine, mais on m’a dit que de ce côté tu avais encore l’oreille du Père. A ce propos, dis-lui aussi deux mots sur les mabouls du Moyen Orient, ces sauvages du sabre et du lance-roquettes, sinistres barbares, sans oublier les sionistes inconditionnels qui voient partout la terre de leurs ancêtres et qui s’autorisent sans blêmir, le châtiment divin !

 Il faudrait si peu de choses pour dormir en paix après avoir secouru ceux qui ont faim et ceux qui ont soif et ouvert toutes grandes les écoles aux petits enfants qui rêvent, comme moi, du Père Noël et des Belles au bois dormant ! Merci de m’avoir écouté j’ai conscience que je n’aurai pas tout, mais le dixième serait déjà beaucoup."

Les commentaires sont fermés.