lalettreducotentin

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/06/2012

La fête est finie

 

apathie,copé,filklon,figaro,françois hollande,sarkozy,évadés fiscaux,apatrides

 Pierre Bruegel l'Ancien, Le combat de Carnaval et Carême (1559)

 

 

Comme au lendemain du carnaval, il n’y a plus que quelques saoulards de la politique qui traînent dans les rues comme  Copé et Fillon qui ont du mal à se désintoxiquer. Ces deux là ne peuvent se débarrasser de leur air fourbe, en  jouant les faux prophètes de circonstance. Sarkozy de son côté, a eu l’ idée saugrenue d’aller  soigner sa gueule de bois sur les terres dorées du Roi du Maroc,  qui est aussi Prince des Croyants et exploiteur féodal de son peuple. Dis moi quels sont tes amis je te dirai qui tu es. Je ne comprends toujours pas pourquoi un Président de la République Française même battu, ne peut pas se payer des vacances sur son propre budget. Il faudrait demander à MAM et à Fillon ce qu’ils en pensent.

 

Les éditorialistes qui ont le culot de trancher de tout, donner des leçons sur tout et de jouer les Cassandre à tort et à travers sont en train de couver une jaunisse à force de voir leurs prédictions démenties. Apathie, l’hurluberlu de RTL et de Canal + est devenu un grand malade. Il clame tout haut qu’on va voir ce qu’on va voir et que les socialistes n’ont qu’une alternative, ruiner le pays ou renier leurs promesses. Il est capable en mélangeant tout,  le passé et le présent, le programme du PS et le projet présidentiel,  de parler un quart d’heure sur les soi-disant contradictions de FH. Ce donneur de leçons bénéficie d’une audience hors de proportion avec son talent. Mais il n’est pas le seul, le Figaro est devenu une pépinière d’experts éditorialistes qui vont en service commandé, débattre sur tous nos écrans. L’émission C dans l’air de Yves Calvi ne se cache plus pour claironner le rappel du conservatisme et du libéralisme.

 

C’est bien cette même  droite de politiciens rancuniers et d’experts mercenaires qui  avait prévu la catastrophe dès le 7 mai. Il fallait s’attendre à une flambée des taux d’intérêt sur la dette publique, à une chute abyssale de la bourse et à la fuite précipitée des investisseurs. On ne voit rien de tel, même si France 2 nous fait un reportage sur de soi-disant hommes d’affaires qui placent leur argent dans de l’immobilier londonien par méfiance de l’euro. Je voudrais bien qu’on m’explique en quoi la livre mérite mieux, et comment un appartement à Trafalgar Square est une affaire plus juteuse que Boulevard Haussmann, sauf pour la dissimuler au fisc.

 

Le Président battu va se reposer chez le Roi du Maroc. Les affairistes peu regardants partent en Suisse, au Luxembourg ou à Londres. On pense que depuis les émigrés de l’Ancien Régime, ces personnes là sont  toujours prêtes à se vendre aux plus offrants et qu'elles n'aiment la France que pour faire suer le burnous. Après que leurs caisses soient bien remplies elles ont le patriotisme de leur coffre-fort. Elles ignorent ce que veut dire  la solidarité nationale jusqu’à ce qu’elles en aient besoin. Elles la réclament alors à cor et à cri. D’ailleurs dès qu’elles le peuvent elles s’introduisent dans les couloirs de la République par les petites portes de derrière comme des cafards dans une vieille maison. La vraie  définition des riches, discriminante et vexatoire,  désigne tous ceux   qui préfèrent leur compte en banque à leur nation. Tous ceux là devraient avoir la fierté de jeter leur passeport français et de réclamer un statut d’apatride. On verrait bien où se trouve le vrai bénéfice. Heureusement, je suis convaincu qu’il n’y a qu’un petit nombre de citoyens qui sont ainsi faits, mais leur cynisme et leur égoïsme (qui sont d’ ailleurs des qualités premières pour leur industrie), les autorise à se dire importants et prioritaires. Leur premier chantage,  proclamé très fort , va au  chômage des salariés. J’espère que Bercy va relever les noms.

 

On est à deux jours des législatives et nous sommes effectivement allés de catastrophe en catastrophe : FH a pris le train pour aller à Bruxelles et il a roulé à 160 à l’heure avec son automobile entre Caen et Paris. Cécile,  la Boulangère Ecolo a pétri des petits pains au cannabis et le retour à l’âge de soixante ans pour la retraite des gens qui ont cotisé leurs annuités ne va coûter que 3 milliards ! Ce qui est un vrai scandale ! Où va-t-on si les socialistes se mettent à faire des économies ? La droite peut toujours dauber sur le Président normal, la réalité c’est qu’avec simplicité et familiarité il a pris tout le monde à revers. Sarkozy était sans doute un fameux canasson électoral , mais François Hollande lui sera un grand Président.